edito

Pacte de responsabilité: la CFTC signe le relevé de conclusions

Le 6 mars 2014, la CFTC a décidé de signer le relevé de conclusions des réunions paritaires des 28 février et 5 mars relatif au Pacte de responsabilité. Cet accord marque une avancée dans la construction d’un dialogue social rénové où la majorité des partenaires sociaux se montrent une confiance réciproque (même si à l’heure où nous écrivons ces lignes, la CFE-CGC semble vouloir revenir sur sa signature).

Rappelons que l’idée du pacte de responsabilité a été initiée par le Président de la République et qu’il contient comme mesure phare la suppression de la cotisation patronale famille de 5,4%. Cette suppression de cotisations n’est pas un cadeau fait au patronat pour générer plus de dividendes pour leurs actionnaires. Au contraire, cette diminution de charge doit avoir des contreparties en termes d’embauches.

En effet, le pacte repose sur un double consensus : D’un coté, préserver ou redynamiser l’emploi n’est possible que si on permet aux entreprises de disposer de moyens économiques assurant une plus grande compétitivité en France comme à l’international. De l’autre coté, les entreprises reconnaissent et formalisent leur responsabilité en matière d’embauche et de qualité des emplois. Il s’agit donc bien ici d’un pacte « donnant-donnant » où chaque acteur de l’entreprise y gagne en se faisant confiance et en dialoguant dans chacune des branches professionnelles. En effet, des objectifs chiffrés sur le plan national seraient difficile à mettre en œuvre, il revient donc  aux branche la prérogative d’apprécier les efforts du patronat en terme d’emploi et de négocier en fonction des spécificités de chaque secteur professionnel.

La CFTC Cadres se réjouit de la manière dont le dialogue social a été conduit et participera aux négociations de branche, particulièrement en ce qui concerne la notion de « qualité des emplois » dont dispose le relevé de conclusions du pacte de responsabilité.

En outre notre équipe est satisfaite de l’obtention par la confédération CFTC, d’un engagement concernant la branche famille, qui garantit « un haut niveau de soutien » à ces dernières.

La CFTC Cadres restera attentive aux remarques et aux conclusions de l’observatoire tripartite créé spécifiquement pour suivre, évaluer, contrôler, voir corriger les mesures engagées dans ce pacte.

lettres

Lettre des Cadres n°104 – mars 2014

Sommaire

  • L’importance de l’entretien annuel dans le cadre du forfait jours
  • Le suicide hors des temps et lieu de travail peut être reconnu comme accident du travail
  • CHSCT : la condition d’effectif s’apprécie au niveau de l’entreprise
  • Prise d’acte du salarié protégé : une particularité dans son indemnisation
  • Elections professionnelles :  liste commune et désignation des délégués syndicaux, attention danger !

 

 

apec-1

Le chiffre du mois: hausse de 7% des offres d’emplois cadres

Les offres d’emplois cadres ont progressé au mois de février de 7% (56000 offres en plus), selon une étude APEC récente (février 2014). Cette augmentation des offres d’emplois serait essentiellement due à la vigueur de la fonction dite « commercial-marketing » qui représente de manière globale, plus d’un quart des offres totales collectées par l’APEC. En février 2014, cette fonction enregistre même un croissance de 28% en comparaison avec février 2013 et de 9% sur 12 mois.

Les autres secteurs sont en revanche toujours en berne: l’informatique reste en repli de 2% sur 12 mois, même si elle enregistre une hausse de 2% en février 2014 et les offres en « étude, recherche et développement » s’affichent en repli de 15% sur le mois (et de 7% sur un an).

Selon cette même étude, le nombre d’offres d’emplois cadres risque de stagner sur l’année 2014 par rapport à 2013, reflétant la prudence des entreprises en ces temps économiques difficiles. Il se pourrait également, si la conjoncture économique s’améliore, que l’emploi des cadres progresse, mais cette progression serait au maximum de 5%.

Sur le long terme et selon une autre étude APEC, les offres d’emplois cadres devraient augmenter sur trois ans (de 2014 à 2016) en raison de l’amélioration prévue de la conjoncture économique en fin 2014 et sur les années suivantes.

Dans un contexte où toutes les hypothèques pesant sur la croissance Française sont loin d’être levées, l’APEC table sur une reprise économique modérée. Mais cette reprise risque de ne pas être riche en emplois : les entreprises disposant de réserves de productivité et préoccupées par le redressement de leur taux de marge ne devraient pas, à court terme, recruter massivement.

En 2014, les recrutements de cadres augmenteraient de 5%, à plus de 173 000. Les deux années suivantes, le rebond de croissance économique de 2014 se confirmerait et se traduirait par une nette hausse des recrutements de cadres. Dès 2015, les niveaux d’avant la crise de 2008 seraient approchés, puis les 200 000 embauches seraient largement dépassées en 2016.

 

formation-agenda

Formation Syndicale

CALENDRIER DES FORMATIONS SYNDICALES 2017

DE LA CFTC CADRES

  

Intitulé

Places

Public visé

Date

Appréhender les enjeux de la protection sociale  20  Adhérents Cadres et/ou titulaires de mandats  5 et 6 avril 2017
 La santé au travail  20  Adhérents Cadres et/ou titulaires de mandats  21 et 22 juin 2017
Introduction juridique de la loi travail  20  Adhérents Cadres et/ou titulaires de mandats  11 et 12 octobre 2017

 Si vous souhaitez participer à une formation syndicale,  merci de nous contacter par courriel à

ugica@cftc.fr

ou