Lettre des Cadres n°147– janvier 2019

Sommaire

  • Des propos racistes ou dévalorisants sont constitutifs d’une faute grave
  • Forfait-jours : la preuve du respect des dispositions protectrices incombe à l’employeur
  • La géolocalisation plus strictement encadrée par la Cour de cassation